Les risques routiers en milieu de travail : l’importance de la sensibilisation

Le risque routier est un problème très souvent sous-estimé dans les entreprises. Les dirigeants ne considèrent pas toujours prioritaire d’effectuer de la prévention en sécurité routière auprès de leurs employés parce qu’ils mesurent mal le danger. La route est pourtant la cause première de mortalité au travail. Aperçu des principales raisons qui devraient inciter les chefs d’entreprises à accorder une attention spéciale à la sensibilisation aux risques routiers.

Conduire pour le travail : les contraintes

Prendre le volant dans le cadre de missions professionnelles est plus exigeant que prendre le volant pour les besoins de la vie courante. Tous les domaines d’activités sont concernés par le risque routier, ceux requérant de nombreux déplacements – les commerciaux notamment – étant plus touchés que les autres.
Au-delà du trajet domicile-travail, conduire pour le travail entraîne des défis particuliers. Parmi ceux-ci, devoir satisfaire aux exigences professionnelles tout en respectant le Code de la route demande une bonne dose d’inventivité. Ensuite, la dispersion géographique accrue de l’ensemble du réseau d’affaires (clients, fournisseurs, sous-traitants) augmente les distances parcourues quotidiennement et conséquemment les risques d’accidents.

La réalité des chiffres

Pourquoi la sensibilisation aux risques routiers est-elle essentielle? Les travailleurs passent plus de dix heures au volant d’un véhicule professionnel. Du total des accidents du travail en France, 50 % sont causés par des accidents de la circulation. 25 % des accidents mortels du travail sont provoqués par un accident routier. 24 % des piétons perdent la vie après avoir été happés par une voiture à usage professionnel.
Dommages corporels et psychologiques, drames pour les familles et les collègues, plusieurs millions de jours d’incapacité temporaire de travail, mise en cause de la responsabilité de l’entreprise ou du salarié font partie des lourdes conséquences des accidents routiers professionnels.
Pour mettre un terme à ce fléau, la sensibilisation aux risques routiers par la prise de conscience de la réalité de ces chiffres est primordiale. Puis, des actions de prévention doivent être mises en place visant entre autres les déplacements, les communications, l’évaluation des habiletés de conduite des salariés, l’état et l’aménagement des véhicules, l’utilisation d’autres moyens de transport. Le site www.bemobi.fr propose des formations.

Un petit partage ...Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *